International

La situation est revenue à la normale en gare de Nîmes dans le sud de la France samedi soir, indiquent les médias français. L'infrastructure avait été évacuée dans la soirée après un signalement suspect. Un homme a été placé en garde à vue.

Plusieurs témoins et médias évoquaient dans un premier temps une fusillade en gare de Nîmes mais d'après les informations diffusées par les forces de l'ordre, confirmées par le préfet du Gard, il n'y a pas eu de coup de feu mais un signalement suspect.

Un individu a été interpellé par les forces de l'ordre, il était en possession d'une arme factice, de type pistolet d'alarme.

"Nous avons eu un signalement inquiétant indiquant qu'un homme armé était entré en gare de Nîmes", a précisé la préfecture à l'AFP. "Les forces de l'ordre sont arrivées rapidement sur les lieux, ont évacué la gare en établissant un périmètre de sécurité et ont fait les vérifications d'usage dans la gare et dans un TGV qui se trouvait à quai".

Un homme correspondant au signalement et vu également sur les vidéosurveillances a été interpellé et placé en garde à vue, a-t-elle ajouté.

La gare de Nîmes accueillait samedi le départ de la Vuelta, le tour cycliste d'Espagne, ce qui nécessitait un dispositif de sécurité important, après les attentats meurtriers survenus jeudi et vendredi en Catalogne.