International

Un ex-ministre de l'Agriculture français, Bruno Le Maire, s'est déclaré mardi candidat à la primaire que la droite organisera pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2017, compliquant encore les ambitions de retour de l'ancien président Nicolas Sarkozy.

"Oui, je suis candidat pour devenir le prochain président de la République", a lancé M. Le Maire lors d'une réunion de militants du parti Les Républicains (opposition de droite) à Vesoul (est). "Parce que j'aime la France", a-t-il ajouté.

A 46 ans, Bruno Le Maire, tente de se présenter comme le candidat du "renouveau". A l'automne 2014, il avait déjà défié Nicolas Sarkozy pour la présidence du principal parti de droite, remportant alors près de 30% des suffrages des militants.

Il n'avait pas fait mystère de sa volonté de se présenter à la primaire que ce parti organisera en novembre, une première dans l'histoire de ce mouvement.

Cette primaire est de plus en plus "encombrée" de candidats, qui tous sapent l'autorité de Nicolas Sarkozy, par ailleurs empêtré dans plusieurs affaires judiciaires.

Pour l'instant, l'ancien Premier ministre et maire de Bordeaux (sud-ouest) Alain Juppé, 70 ans, caracole en tête des intentions de vote. Nicolas Sarkozy n'a pas officiellement fait part de sa candidature.