International

L'aviation israélienne a annoncé avoir effectué un raid vendredi soir sur le principal port de la bande de Gaza, des responsables palestiniens évoquant une attaque de drones qui a endommagé deux bateaux sans faire de victimes.

Il pourrait s'agir de la première frappe menée par des aéronefs israéliens sur ce territoire depuis la guerre de 2014 qui a opposé Israël à diverses forces paramilitaires palestiniennes. Les drones ont "visé deux navires dans le port de Gaza", a déclaré dans un communiqué le ministère de l'Intérieur de la bande de Gaza, qu'administre le Hamas.

De son côté, l'armée israélienne a indiqué que son aviation avait "visé six cibles militaires appartenant aux forces navales de l'organisation terroriste Hamas dans la bande de Gaza". Elle n'a pas précisé dans son communiqué à quel endroit précisément ces frappes avaient eu lieu. Des témoins ont raconté que d'importants dommages avaient été infligés à deux navires, tandis que les forces de sécurité du Hamas ont empêché les journalistes de se rendre sur place.

Le même jour, trois Palestiniens ont été tués par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Gaza le long de la frontière israélienne où un mouvement de contestation massive baptisé "la grande marche du retour" a été entamé le 30 mars.

Gaza: mort d'un adolescent palestinien blessé par l'armée israélienne

Un adolescent palestinien a succombé à ses blessures samedi après avoir été atteint la veille par des tirs israéliens lors de nouveaux affrontements à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a annoncé le ministère de la Santé à Gaza. "Azzam Oweida, 15 ans, est mort après avoir été atteint à la tête hier à l'est de Khan Younès", dans le sud de l'enclave palestinienne, a indiqué le ministère dans un communiqué. Ce décès porte à quatre le nombre de Palestiniens tués lors de ce cinquième vendredi de protestations consécutif.