International

Le massacre du 14 février à l'école de Parkland a spectaculairement relancé le débat sur les armes à feu. Du moins est-ce la volonté des étudiants, qui entendent vaincre la résistance de la NRA et des élus républicains à 8 mois des législatives.

Feu de paille ou lame de fond ? Les observateurs sont partagés sur l’importance à accorder à la mobilisation des étudiants en Floride et ailleurs depuis la fusillade qui a fait dix-sept morts, le 14 février, à l’école Stoneman Douglas de Parkland. Veillées, marches, manifestations, confrontations avec des responsables politiques sur des plateaux de télévision : la détermination affichée par les jeunes (mais aussi leurs parents) pour imposer un durcissement de la législation sur les armes a été impressionnante ces derniers jours. D’aucuns rappellent, cependant, que l’émotion ne tarde généralement pas à retomber, et avec elle la volonté d’obtenir les changements désirés.