International La fusillade de mercredi en Floride ne leur rend pas plus évidente la nécessité de légiférer sur les armes à feu.

La réaction de Donald Trump à la fusillade de Parkland, où un jeune homme de 19 ans a tué mercredi dix-sept élèves et membres du personnel dans une école secondaire de cette ville de Floride, était prévisible. Elle colle parfaitement à l’axiome de la National Rifle Association (NRA) : il n’y a pas de mauvaises armes, il n’y a que de mauvaises personnes pour les utiliser.