International

Le Premier ministre géorgien, le milliardaire Bidzina Ivanichvili, a désigné samedi le ministre de l'Intérieur, Irakli Garibachvili, un proche allié âgé de 31 ans, pour lui succéder fin novembre après sa démission du gouvernement.

"Notre équipe a soutenu à l'unanimité la candidature d'Irakli Garibachvili", a déclaré M. Ivanichvili lors d'une conférence de presse à Tbilissi, la capitale de l'ex-république soviétique. "La Géorgie aura un Premier ministre digne de l'être".

M. Garibachvili doit prendre ses fonctions le 24 novembre, une fois que sa nomination au poste de Premier ministre aura été entérinée par le Parlement, dominé par le Rêve Géorgien, la coalition de M. Ivanichvili, et après l'investiture du nouveau président.

"Je veux remercier Bidzina Ivanichvili de la confiance qu'il m'a témoignée. Je promets que je poursuivrai dans sa voie", a déclaré de son côté M. Garibachvili.

Il aura plus de pouvoirs que le président, aux termes d'une réforme constitutionnelle.

Dimanche, c'est un autre allié du Premier ministre, Guiorgui Margvelachvili, un philosophe peu connu du grand public, qui a remporté une écrasante victoire à la présidentielle pour succéder au flamboyant Mikheïl Saakachvili.

M. Ivanichvili, qui affirme avoir réalisé tout ce qu'il voulait faire depuis sa victoire face au parti de son rival Saakachvili aux législatives de 2012, avait annoncé depuis longtemps qu'il démissionnerait après la présidentielle pour se consacrer à la société civile.

Il dément vouloir continuer à tirer les ficelles du pouvoir après son retrait de la vie politique.

Presque totalement inconnu jusqu'à sa nomination au poste de ministre de l'Intérieur en octobre 2012, M. Garibachvili a pourtant travaillé pour M. Ivanichvili depuis presque une décennie.

Diplômé de la Sorbonne à Paris où il a étudié les relations internationales, le jeune homme a dirigé la fondation caritative du milliardaire et travaillé dans sa banque, ainsi que pour la maison de disque de son fils, un chanteur de rap.