International Syrie La pression s’accroît sur le bastion des groupes "rebelles". Un second convoi humanitaire, reporté jeudi, est entré dans la zone ce vendredi matin.