International Les deux chefs de file des antisystème et de l'extrême droite, Luigi Di Maio et Matteo Salvini, deviennent vice-Premiers ministres, le premier chargé du Développement économique et le second de l'Intérieur, a annoncé le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte. Ce samedi, l’Italie célébrera les 72 ans de sa République.

Dans la petite rue qui longe les bureaux des groupes parlementaires, près de la place Monte Citorio, les très nombreux journalistes se perdent en conjectures. "On attend ici et dès qu’un parlementaire passe, on réussit à l’arrêter car la rue est très étroite, ils ne peuvent pas nous échapper",explique Gianmaria Pica; journaliste de la télévision privée La7, il ne lâche pas des yeux la porte vitrée. Une nervosité de la presse italienne qui reflète le bouleversement permanent des événements. Après le retrait, dimanche dernier, de Giuseppe Conte, le professeur de droit au curriculum professionnel un peu "pompé", Carlo Cottarelli, l’ancien haut fonctionnaire du Fonds monétaire international, avait congelé la formation de son équipe dans l’attente que les partis politiques reprennent l’initiative, en sachant que son gouvernement n’aurait jamais obtenu la confiance du Parlement.

(...)