International

Des milliers de Grecs ont manifesté samedi contre un projet d'accord sur le nom de la Macédoine et contre la politique économique du gouvernement, à Thessalonique (nord) où le Premier ministre grec Alexis Tsipras doit présenter ses nouvelles orientations économiques. Plus de 7.000 personnes ont participé dans la ville à des manifestations distinctes contre la politique économique du gouvernement et pour marquer leur opposition à un accord récent destiné à mettre fin à une querelle vieille d'un quart de siècle sur le nom de la Macédoine voisine.

Des milliers de policiers étaient déployés pour séparer les manifestants, et les maintenir à l'écart de la Foire.

La police anti-émeutes a tiré des gaz lacrymogènes vers un groupe de manifestants qui leur lançaient des fusées et des pierres, alors que M. Tsipras était sur le point de commencer son discours.

Les Macédoniens sont appelés à s'exprimer le 30 septembre sur le changement du nom de la Macédoine en "République de Macédoine du Nord", après un accord avec la Grèce le 17 juin pour rebaptiser l'ancienne république yougoslave. Cet accord, qui doit aussi être ratifié par le Parlement grec en 2019, est censé résoudre leur différend vieux de 27 ans et ouvrir la voie de Skopje vers l'adhésion à l'Otan et à l'Union européenne.