International Cent vingt-deux postes étaient vacants dans les cours fédérales américaines. Une situation due au blocage des nominations par le Sénat majoritairement républicain à la fin du mandat d’Obama. Une aubaine pour le président Trump qui peut placer ses candidats souvent pour un long bail.