International

L’avocat Alexis Deswaef a plaidé mercredi à l’Onu la cause "juste" du Sahara occidental, un territoire non autonome (selon l'Onu) "occupé" par le Royaume chérifien.

Le Sahara occidental traîne la réputation d’être le dernier territoire d’Afrique en attente d’une décolonisation complète. Cette ex-colonie espagnole située au sud du Maroc, le long de la côte atlantique, fait l’objet d’un conflit gelé depuis plus de 40 ans entre le Royaume chérifien, qui a inclus de facto ses 266 000 kilomètres carrés dans son territoire national, et le Front Polisario qui réclame son indépendance et a proclamé en 1976 la République arabe sahraouie démocratique. Comment faire respecter les résolutions de l'Onu qui le concernent?
(...)