International

Un homme qui s'était présenté au commissariat de Metz pour déposer une plainte a été tellement choqué par la température étouffante qui y régnait qu'il a offert... cinq ventilateurs aux policiers, rapporte France Bleue Lorraine. Le bienfaiteur s'est dit choqué par les conditions de travail des fonctionnaires de police.

"Chaque année, on écrit au directeur pour que le code du travail soit respecté. On ne demande pas la lune, seulement la mise en place de ventilateurs et la possibilité pour les fonctionnaires d'avoir une eau fraîche, filtrée et de qualité à disposition", a souligné Wilfried Antoine, responsable du syndicat des policiers UNSA Police.

Les policiers de Metz n'ont ni climatisation, ni ventilation et ne disposent que d'un robinet d'eau dans les toilettes.