International

Au moins 64 personnes, dont neuf enfants, ont péri et des dizaines de personnes étaient toujours portées disparues lundi au lendemain d'un incendie qui a ravagé un centre commercial à Kemerovo, ville industrielle de Sibérie occidentale. Les services de secours et les pompiers s'évertuaient à déblayer les décombres du troisième étage, épicentre de l'incendie, alors que le toit du centre commercial s'est presque entièrement effondré, recouvrant 1.500 m2 de gravats, selon les agences russes.

© AFP

L'incendie avait été maîtrisé vers 19H30 HB dimanche, plus de six heures après son déclenchement, mais de la fumée a de nouveau commencé à s'échapper du bâtiment lundi matin, mobilisant une fois encore les lances à eau des pompiers.

Tous les étages du centre commercial ont été entièrement explorés par les secouristes à la recherche de victimes, mais des corps se trouvent encore à l'intérieur, a précisé le ministèredes Situations d'urgence.

Un enfant de 11 ans et une jeune fille de 18 ans qui ont sauté du troisième étage pour échapper aux flammes sont hospitalisés et se trouvent dans un état grave, a indiqué la ministre de la Santé Veronika Skvortsova, à la télévision Rossia 24.

Neuf autres personnes ont été hospitalisées. Les autres blessés "se trouvent dans un état presque satisfaisant mais il faut prendre en compte que nombre d'entre eux ont perdu des membres de leur famille et certains d'entre eux, leurs enfants", a déclaré la ministre de la Santé.

Le comité d'enquête russe a annoncé l'ouverture d'une enquête criminelle pour "violation des règles de sécurité" et l'arrestation de quatre personnes, parmi lesquelles le locataire du local où s'est déclenché l'incendie ainsi que le directeur de la société gérant le centre commercial.

Doté d'un sauna, de plusieurs salles de cinéma et de restaurants ainsi que d'une salle de bowling, le centre commercial était très fréquenté dimanche. Les dégâts provoqués par l'incendie ont été estimés à plus de 3 milliards de roubles (42,6 millions d'euros).

© AFP