International

La colère d’un certain nombre de commerçants a poussé la mairie de Florence à poser cette semaine un choix pour le moins original. 

Lundi, le Conseil municipal de la superbe ville toscane a pris la décision d’interdire de déjeuner ou de dîner sur le pouce dans les rues environnant le All’Antico Vinaio, une échoppe faisant commerce de panini et désormais victime de son succès.

Il fallait faire quelque chose, a estimé la municipalité.

L’afflux d’estomacs creux qui venaient acheter là de quoi se restaurer avant de manger dans les abords immédiats avait fini par ulcérer les gérants des autres boutiques. C’est en tout cas ce qu’a rapporté The Guardian sur son site internet.

Le mois passé, ces tensions furent même à l’origine d’une bagarre entre un commerçant et une famille qui se sustentait sous sa devanture.

Bref, c’est la paix sociale que les élus florentins tentent de ramener dans ce secteur ô combien stratégique de la ville.

Le All’Antico Vinaio se trouve dans le centre historique, entre les hauts murs du Palazzo Vecchio et la rosace de la basilique Santa Croce.

Et Florence ne compte pas lésiner sur les moyens pour faire respecter son interdiction. Un flagrant délit de dégustation de sandwich dans la zone ciblée pourra se payer cher, avis aux contrevenants! L’amende minimum à payer est fixée à 150 euros, mais elle pourra grimper jusque 500!