International

La police iranienne a lancé une campagne contre les poupées Barbie et les magasins de jouets les commercialisant, a déclaré un responsable de la police cité vendredi par l'agence Mehr. "Les magasins qui vendent ces poupées commettent un délit et la police agira contre eux", a déclaré un responsable de la police non identifié cité par l'agence Mehr.

"Des dizaines de magasins qui vendaient des poupées Barbie ont été fermés et cela va continuer", a déclaré ce même responsable.

La police va poursuivre sa campagne contre "les signes de la culture permissive occidentale et (...) va saisir les poupées Barbie", a affirmé l'agence Mehr. Les poupées Barbie et autres objets de la même marque entrent en Iran en contrebande et sont vendus dans les magasins de jouets et dans certaines épiceries.

Il y a quelques années, l'Iran avait lancé la production nationale de poupées Sara et Dara pour contrer les poupées Barbie.