International

Israël a jugé jeudi "malheureuse" la reconnaissance par Stockholm de l'Etat de Palestine, soulignant que le Moyen-Orient était "plus compliqué que le montage de meubles Ikea", le géant suédois de l'ameublement.

"C'est une décision malheureuse, qui renforce les éléments extrémistes et la politique de refus des Palestiniens", a jugé le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, dans un communiqué.

"Le gouvernement suédois doit comprendre que les relations au Moyen-Orient sont plus compliquées que le montage des meubles Ikea, et qu'il faut agir en ce domaine avec responsabilité et sensibilité", a-t-il ajouté.

La chef de la diplomatie suédoise, Margot Wallström, a annoncé jeudi que son gouvernement reconnaissait par décret l'Etat de Palestine.

L'initiative suédoise provoque "de gros dommages et n'a aucune utilité", a encore déploré le ministre israélien.

M. Lieberman a répété que les négociations entre Israéliens et Palestiniens devaient selon Israël précéder la reconnaissance d'un Etat palestinien.

Des initiatives comme celles de la Suède "renforcent les exigences irréalistes des Palestiniens et éloignent la possibilité d'un accord", a dit M. Lieberman.

Israël rappelle son ambassadeur à Stockholm

Israël a rappelé jeudi son ambassadeur à Stockholm pour consultations, après la reconnaissance par la Suède de l'Etat de Palestine.

"Cela reflète vraiment notre irritation et notre agacement devant une décision inutile qui ne contribue pas à la possibilité d'un retour aux négociations", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon.

Isaac Bachman, en poste depuis 2012, est rappelé pour une période indéterminée, a poursuivi le porte-parole.