International Silvio Berlusconi ne veut pas porter le chapeau. Il ne veut pas que le Mouvement 5 Etoiles le pointe du doigt, comme l'homme responsable d'avoir empêché la naissance d'un gouvernement qui reflète le choix des électeurs. “Je prends acte que la perspective de former un gouvernement de centre-droit n'a pas été considérée possible par le Chef de l'Etat", cite le communiqué envoyé par Silvio Berlusconi mercredi soir, mais il ajoute qu'il ne votera jamais la confiance à un gouvernement du Mouvement 5 Etoiles, " ils n'ont pas la maturité politique pour assumer cette responsabilité".
(...)