International

Près d'un millier de réfugiés fuyant les combats en Libye sont arrivés mardi matin à bord d'un navire de pêche à Pozzallo, près de Raguse, à l'extrême sud de la Sicile, ont annoncé les garde-côtes italiens. Les réfugiés, 963 au total dont 130 femmes environ et une quarantaine de mineurs, sont originaires de l'Afrique sub-saharienne. Plusieurs vedettes de la police et des garde-côtes ont assisté les réfugiés qui voyageaient à bord d'un vieux bateau de pêche d'environ 25 mètres de long. Les réfugiés ont été répartis dans plusieurs centres d'accueil de cette région de l'île.

Après une trêve d'environ une semaine, les débarquements en provenance de l'Afrique du Nord ont repris le week-end dernier sur les côtes italiennes. Quelque 1.450 migrants, pour l'essentiel des réfugiés arrivant de Libye, ont ainsi débarqué entre vendredi et samedi soir sur la petite île italienne de Lampedusa (sud).

Une embarcation avec 55 immigrés tunisiens a par ailleurs également été interceptée près de Pantelleria, une île à mi-chemin entre Lampedusa et la Sicile.

Le 6 avril, au moins 150 réfugiés somaliens et érythréens avaient trouvé la mort dans le naufrage de leur embarcation en provenance de Libye. Selon la protection civile italienne, quelque 40.000 migrants dont environ 20.000 immigrés tunisiens sont arrivés depuis le début de l'année sur les côtes italiennes.