International

Un père accusé d'avoir enfermé son fils handicapé mental dans une cage exiguë pendant plus de vingt ans a été arrêté samedi dans l'ouest du Japon, selon la police et les médias.

Yoshitane Yamasaki, 73 ans, a été arrêté pour avoir retenu prisonnier son fils, maintenant âgé de 42 ans, dans leur maison de la ville de Sanda, dans la préfecture de Hyogo (ouest), a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police, qui s'est refusé à livrer plus de détails.

Selon les médias locaux, le fils était enfermé dans une cage en bois d'un mètre de haut sur 1,8 mètre de large dans une cabane préfabriquée attenante à la maison familiale.

Toujours selon les médias, le suspect a reconnu les faits. "J'ai obligé mon fils à vivre dans une cage pendant plus de vingt ans parce qu'il avait des problèmes mentaux et qu'il faisait des siennes", a-t-il déclaré à des employés municipaux, selon la telévision publique NHK. Il a ajouté qu'il nourrissait son fils et le laissait prendre un bain de temps en temps.

La victime, dont l'identité n'a pas été dévoilée et qui a été placée dans une institution de soins, souffre de problèmes de dos mais son état est stable, selon la NHK.