International Après l'annonce faite par Alexis Kohler, le nouveau secrétaire général de l'Elysée, on connaît désormais le nom du Premier ministre d'Emmanuel Macron, investi président de la République ce dimanche. La désignation d'Edouard Philippe, membre du parti Les Républicains, a fait réagir Jean-Luc Mélenchon, le chef de file de la France Insoumise, estimant que son mouvement représenterait désormais la seule force d'opposition dans le paysage politique français.

"Le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique traditionnelle de notre pays. Le vieux monde est de retour", exprimait-il ce lundi après-midi. "Macron a pris le contrôle de toute la classe politique du pays, la droite vient d'être annexée avec la nomination d'Edouard Philippe. Le PS a déjà été absorbé (...) Les électeurs du Front national sont abandonnés", a-t-il poursuivi.