International

Les choses ne sont pas près de s'arranger dans la famille Le Pen.


Jean-Marie Le Pen ne semble toujours pas avoir pardonné à sa fille de l'avoir éjecté du FN en 2015. Invité sur BFM TV ce vendredi matin, l'ancien président du Front National a confié "s'amuser" des échecs de Marine Le Pen. "Je suis déchiré entre l'amusement de voir ses échecs et le regret qu'elle fasse perdre mon camp", a-t-il déclaré sur la chaîne française.

L'octogénaire s'est toutefois défendu de mettre des bâtons dans les roues de sa fille. "Je ne vois pas en quoi je sape le travail de Marine Le Pen simplement en vivant. Car son père est vivant et elle l'a exclu, ce qui est extravagant dans l'histoire politique du monde. Je ne fais rien pour la gêner. J'ai même financé une partie de sa campagne présidentielle".

Dans son ouvrage Fils de la Nation, Jean-Marie Le Pen n'est non plus très tendre avec elle. Comme le pointe BFM sur son site, il écrit que Marine Le Pen "est assez punie comme cela pour qu'on ne l'accable pas davantage. Un sentiment me domine quand j'y pense : j'ai pitié d'elle. Elle s'est pliée aux exigences morales et politiques de l'ennemi et cela lui a fait perdre la place unique qu'elle occupait".