International

La police israélienne a interpellé dimanche une femme qui s'était totalement dénudée devant le Mur des Lamentations, le lieu le plus sacré du judaïsme dans la vieille ville de Jérusalem, a annoncé la police.

La femme, une Israélienne âgée de 23 ans, a enlevé ses vêtements en début d'après-midi sur ce lieux de prière dans la section réservée aux femmes, a indiqué le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.

Il a précisé que des policiers présents sur les lieux l'avaient immédiatement recouverte de châles pour "éviter un incident plus grave" avec les fidèles juifs présents sur place.

"A ma connaissance, c'est la première fois qu'une femme se dénude au Mur des Lamentations", a-t-il ajouté.

Il a indiqué qu'elle allait être examinée sur le plan psychologique pour tenter de comprendre les raisons de son geste.

Le Mur des Lamentations se trouve à Jérusalem-Est, partie palestinienne dont Israël s'est emparé en 1967 et qu'il a annexée en 1980.

C'est le vestige du mur de soutènement du second Temple détruit par les Romains en 70. Le temple se trouvait en surplomb, là où s'étend aujourd'hui l'esplanade des Mosquées, avec le dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa, troisième lieu saint de l'islam.

Les juifs continuent à révérer le promontoire comme le mont du Temple, mais ne sont pas autorisés à y prier.