International

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a jugé mercredi "très triste" de voir l'Ukraine mettre en cause Moscou dans l'assassinat du journaliste et écrivain russe Arkadi Babtchenko, réfugié à Kiev. "Arkadi Babtchenko a été tué, abattu dans sa cage d'escalier et déjà le Premier ministre ukrainien affirme que sont responsables les services spéciaux russes (...) C'est très triste", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse.