International

Au moins quatre personnes ont été retrouvées mortes dimanche matin dans un bidonville de Nairobi où la découverte des corps gisant dans la rue a provoqué des échauffourées, a-t-on appris de source policière et auprès de médias kényans.

Les quatre victimes, trois hommes et une femmes, ont été découvertes dans le bidonville de Mathare, un des points chauds des violences électorales dans le pays depuis l'élection présidentielle du 8 août, annulée en justice, et la nouvelle élection du 26 octobre, selon ces sources.