International

L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont promis de fournir une aide de 500 millions de dollars au Yémen pour remédier à la pénurie alimentaire. L'ONU a plusieurs fois averti que le Yémen était en proie à la famine. 

"L'aide profitera à 10 à 12 millions de Yéménites", a déclaré le porte-parole du gouvernement saoudien, Abdullah al-Rabeeah, lors d'une conférence de presse.

L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis forment une coalition sunnite. Ils mènent des frappes aériennes sur le Yémen depuis décembre 2015 contre les rebelles Houthi, soutenus par l'Iran. Les Houthis s'étaient emparés de la capitale Sanaa et d'autres régions du Yémen à la fin de l'année 2014. La coalition s'est rendue coupable à plusieurs reprises d'avoir fait des victimes parmi les civiles.

L'ONU qualifie les violences au Yémen de la plus grave crise humanitaire du moment. En mars 2017, 6,8 millions de Yéménites étaient menacés de famine, selon des experts humanitaires. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé que sa distribution alimentaire était passée de 8 à 14 millions de personnes au Yémen.

Les combats se poursuivent à proximité de la ville d'Al-Hodeïda (ouest du pays). Les forces gouvernementales combattent toujours les rebelles houthis, malgré les efforts déployés récemment pour résoudre le conflit de manière pacifique.