International

Après avoir proposé au village anglais "Wool" de changer son nom en "Vegan Wool", voilà maintenant que Peta, l'association qui défend le droit des animaux, s'attaque à la "rue de la Saucisse" dans un village de Dordogne (Issigeac) .

Comme pour le premier cas cité, la démarche de Peta n'est pas à prendre au pied de la lettre mais vise plutôt à faire réfléchir. "C'est une manière ludique de médiatiser ce qui nous tient à coeur, c'est-à-dire la cause animale", explique Peta sur France Info. "On souhaite que les habitants du village réfléchissent à la cruauté que représente la fabrication d'une saucisse".

Les habitants, eux, ne l'entendent pas de cette oreille. Beaucoup protestent à travers les réseaux sociaux et les médias. Une habitante explique d'ailleurs que le nom de la rue n'a rien à voir avec la charcuterie. Selon elle, "la Saucisse" était le surnom d'une habitante de cette rue au XXème siècle. "Elle s'appellait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu'elle adorait ce surnom, alors pourquoi une telle démarche aujourd'hui?".

Jean-Claude Castagner, le maire d'Issigeac, a déclaré au Parisien avoir d'abord cru à un gag. "Peta nous conseille de la rebaptiser rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais. C'est n'importe quoi, il est hors de question que je le fasse".

Voilà qui est dit.