International Un voisin a assisté à la scène héroïque de Mamoudou Gassama à Paris. Il raconte avoir vu l'enfant tomber de son étage avant de se rattraper au balcon du niveau en-dessous.

« J’ai été réveillé par des hurlements dans la rue », explique le voisin au Parisien alors qu'il dormait tranquillement chez lui. 

En sortant sur le balcon, toujours un peu endormi, il baisse alors la tête. C'est là qu'il aperçoit un petit garçon les pieds dans le vide, suspendu au niveau de l'appartement voisin. 

"Je n'ai pas réalisé tout de suite, j'étais encore un peu dans les vapes", se souvient-il. Nouveau dans l'immeuble, le jeune homme de 28 ans ne connait pas l'enfant.

Impossible de remonter l'enfant

Le voisin s'est alors dépêché d'enfiler des baskets pour éviter de glisser sur le balcon. Ses chaussures au pied, il essaye d'attraper la main de l'enfant mais réalise, impuissant, qu'il n'arrive pas à le remonter: "Vu la configuration du balcon, je ne pouvais pas le hisser. Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main", explique-t-il alors que l'enfant pleurait. 

Pendant ce temps, Mamoudou Gassama était en train d'escalader la façade: "il était tellement rapide!", se rappelle le jeune homme.

Légèrement blessé mais surtout choqué

Lorsque le Malien attrape et dépose l'enfant sur le balcon, le voisin observe, inquiet, les pieds du petit. « Le petit saignait à l’orteil, il avait un ongle arraché. Il portait des tongs Spider Man », ajoute-t-il avec un léger sourire. 

En attendant l'arrivée de pompiers, le voisin propose au garçon et à son héros de quoi boire et manger: « Mamoudou était très fatigué, on n’a pas tellement communiqué. Il était encore sous le choc ». L'enfantn'a pas prononcé un mot non plus, même lors de l'arrivée des pompiers.

« J’espère revoir Mamoudou pour le féliciter de cet exploit, qu’on a accompli ensemble », a déclaré le voisin avant de regagner son appartement.

Suite à son acte héroïque, alors sans papier, "Mamoudou Gassama va être naturalisé français et va intégrer les sapeurs-pompiers", a annoncé Emmanuel Macron.