International Dimanche soir, Emmanuel Macron a déclaré avoir convaincu Donald Trump de maintenir l'engagement militaire en Syrie, malgré les déclarations du président américain qui vont dans le sens du départ des troupes américaines. Après cette apparente incompréhension, Emmanuel Macron indique ce lundi que les volontés américaines et françaises poursuivent un même but, et ce jusqu'à qu'il soit atteint: détruire Daech.  

La France et les Etats-Unis sont en phase sur le fait que leur engagement militaire en Syrie "se terminera le jour où la guerre contre Daech sera parachevée", a déclaré lundi Emmanuel Macron. "Nous avons un objectif militaire et un seul: la guerre contre Isis" (acronyme anglais du groupe Etat islamique ou Daech), a déclaré le président français à l'issue d'un entretien avec la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern à l'Elysée. 

"La Maison Blanche a raison de rappeler que l'engagement militaire est contre Daech et se terminera le jour où la guerre contre Daech sera parachevée. La France a la même position", a précisé Emmanuel Macron. 

"Je n'ai indiqué aucun changement hier", a-t-il insisté. "J'ai raison de dire que les Etats-Unis, parce qu'ils ont décidé avec nous cette intervention, ont pleinement réalisé que notre responsabilité allait au-delà de la lutte contre Daech et que c'était une responsabilité aussi humanitaire sur le terrain et une responsabilité dans la durée pour construire la paix", a ajouté ce lundi Emmanuel Macron.