International Ce sont 958 drones qui ont pris leur envol et cela, spécialement pour reproduire la couverture historique du Time. Une grande première.

Publiée sur le site du magazine américain, une vidéo nous dévoile les coulisses de ce projet assez fou: "Pour créer la première couverture de "Time" capturée par un drone, nous avons travaillé avec 958 drones disposés de manière à composer une nuance précise de rouge, ainsi qu’un dernier appareil qui tenait la caméra dans les airs exactement dans le bon angle". 

C'est donc en synchronisant chaque drone un à un de couleur rouge ou blanche que la représentation de la couverture du magazine de 100 mètres de haut a pu se dessiner dans le ciel. 

Réalisée avec Intel, "l’opération a pour résultat la plus grande réalisation au moyen de drones aux États-Unis”, se félicite l'hebdomadaire. Interrogé par un journaliste local, un habitant de la ville de Folsom, fasciné, a réagi suite au projet :Là-haut dans le ciel, j’ai vu le futur.


Dans ce numéro spécial, le Time explique l'usage du drone dans le monde et son potentiel futur. Par exemple, le magazine propose un reportage sur la frontière entre le Mexique et les États-Unis vu d’au-dessus”, un article expliquant comment les drones aident les scientifiques à sauver les baleines en danger ou comment les drones sont de plus en plus utilisés dans l'univers du cinéma.

Depuis 77 ans, le Time ne cesse de réinventer le journalisme. A travers ce projet technologique, le magazine américain insuffle un nouveau dynamisme au journalisme actuel.