International Les élections législatives de dimanche en Suède ont créé un chaos politique inédit dans le royaume. La percée, bien que moins spectaculaire qu’attendu (17,6 % contre plus de 20 % selon les sondages) du parti populiste des Démocrates de Suède (Sverigesdemokraterna, SD) n’en a pas moins compliqué la situation. En effet, le scrutin a débouché sur une impasse : le bloc de centre gauche mené par les sociaux-démocrates a un siège de plus que l’Alliance de centre droit (143-142). Il faudra attendre mercredi et le dépouillement du vote des Suédois à l’étranger pour connaître les rapports de force définitifs.
(...)