International

Bruxelles, Jérusalem... Skopje

Un chercheur de la VUB va se pencher pendant deux ans sur la Macédoine. Sa mission: appliquer les recettes bruxelloises aux problèmes de bilinguisme albano-macédonien rencontrés dans ce pays. «Les Macédoniens doivent faire face à des questions très concrètes, concernant les guichets dans l'administration, la langue à utiliser dans l'armée, l'enseignement, les assemblées politiques jusqu'aux panneaux des rues», explique Guy Vanhengel, le ministre bruxellois des Relations extérieures. Ce mandat de deux ans est financé par le budget «Prévention des conflits»...

© La Libre Belgique 2005