International

L’Inde enverra dans l’espace un homme ou une femme en 2022, et avant cela si possible", a déclaré M. Modi dans un discours fleuve au Fort Rouge de New Delhi, à l’occasion du Jour de l’indépendance. S’il parvient à mener à bien son dessein, le pays serait le quatrième - après la Russie, les Etats-Unis et la Chine - à réaliser cet exploit scientifique et technologique seul. L’Inde a considérablement augmenté ces dix dernières années ses investissements dans son programme spatial, qui avait été lancé dans les années 1960. L’Organisation indienne pour la recherche spatiale (Isro) a annoncé la semaine dernière qu’elle comptait envoyer en janvier 2019 une mission non habitée sur la Lune. Le programme spatial indien a attiré l’attention du monde entier en réussissant à placer en orbite autour de Mars en 2014 une sonde qui est toujours opérationnelle. En février 2017, l’Isro était rentrée dans les annales du secteur en réussissant la mise en orbite de 104 satellites avec une seule fusée, un record.