International

Le parlement de l'Etat américain de l'Iowa a adopté mercredi la loi sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG) la plus contraignante du pays en termes de période possible d'intervention, avec l'espoir de susciter un débat national. Les législateurs majoritairement républicains de cet Etat agricole du centre du pays ont interdit l'avortement à partir du moment où les battements du coeur sont détectés, ce qui est possible dès la sixième semaine de grossesse. Avec des exceptions cependant pour les victimes de viol et d'inceste.

Les opposants à cette loi rejettent un texte qui dénieraient à beaucoup de femmes le droit de recourir à l'avortement avant même de savoir qu'elles sont enceintes.

Ce texte doit encore être promulgué par la gouverneure républicaine pour entrer en vigueur. Kim Reynolds, opposée à l'IVG, n'a pas encore indiqué si elle apposerait sa signature sur ce projet. Une telle restriction risquerait d'entraîner une bataille devant les tribunaux, jusqu'au niveau fédéral.