International

Le gouvernement italien a approuvé jeudi la reconnaissance du Kosovo en tant qu'Etat indépendant.

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, ont déjà reconnu le Kosovo, qui a proclamé unilatéralement son indépendance dimanche, provoquant la colère de la Serbie et de son principal allié, la Russie.

Romano Prodi et son ministre des Affaires étrangères Massimo D'Alema, ont déclaré que la reconnaissance avait été décidée au cours d'une réunion du cabinet à Rome. Les deux hommes ont insisté sur le fait que cette décision n'était pas un geste contre la Serbie, dont le chef de la diplomatie a déclaré que Belgrade rappellerait ses ambassadeurs dans des pays reconnaissant l'émancipation du Kosovo. "La reconnaissance de l'indépendance du Kosovo ne diminue en rien notre proximité avec la Serbie", a affirmé M. Prodi aux journalistes, ajoutant que la relation avec Belgrade demeurait empreinte d'amitié et d'"affection".

Il a soutenu la position selon laquelle la Serbie, comme d'autres pays des Balkans, devrait finalement rejoindre les rangs de l'Union européenne.

Le Danemark reconnaît l'indépendance du Kosovo

Le Danemark a annoncé officiellement jeudi la reconnaissance du Kosovo comme Etat indépendant, a indiqué le ministère danois des Affaires étrangères.

Cette reconnaissance se fera par une lettre du chef de la diplomatie danoise Per Stig Moeller adressée au président du Kosovo Fatmir Sejdiu et au Premier ministre Hashim Thaci, souligne un communiqué du ministère.

Pour M. Moeller, il est "primordial que le Kosovo s'engage à établir un pays démoratique, séculaire et multiethnique qui assure la protection des minorités". "Le nouveau Kosovo s'est engagé à mettre en application le plan (du médiateur de l'ONU Martti) Ahtisaari et à accepter un contrôle de la communauté internationale de sa réalisation", a-t-il souligné.

Copenhague a synchronisé le moment de cette reconnaissance avec une série d'autres pays européens dont l'Allemagne, l'Italie, l'Autriche, l'Estonie et la Lettonie, selon le communiqué.

Lundi, au lendemain de la proclamation d'indépendance par le Kosovo, le Danemark avait fait savoir qu'il avait l'intention de reconnaître cette indépendance.