L'Occident responsable de la sécheresse en Iran ?

afp Publié le - Mis à jour le

International L'Occident est responsable de la sécheresse qui frappe le sud de l'Iran dans le cadre de sa "guerre non déclarée" contre la République islamique, a affirmé un vice-président iranien cité lundi par l'agence Fars.

"J'ai des doutes sur la sécheresse anormale qui touche le sud du pays. L'oppression et le colonialisme mondial (appellations de l'Occident par les dirigeants iraniens, ndlr) influencent la situation météorologique avec des moyens technologiques (...) et cela fait partie de la guerre non déclarée" des Occidentaux contre l'Iran, a déclaré le vice-président chargé du tourisme, Hassan Moussavi.

Le sud de l'Iran est victime de sécheresse à répétition depuis plusieurs années et a été touché ces dernières semaines par des vents de sables violents qui ont paralysé plusieurs villes.

Ces vents de sable, phénomènes nouveaux et de plus en plus importants en Iran, proviennent notamment d'Irak où la désertification a progressé au cours des vingt dernières années en raison de la guerre.

En mai 2011, le président Mahmoud Ahmadinejad avait déjà accusé les pays occidentaux d'avoir "élaboré des plans pour provoquer la sécheresse" en Iran. "Selon des rapports sur le climat dont l'exactitude s'est vérifiée, les pays européens utilisent des équipements spéciaux pour faire pleuvoir les nuages (sur l'Europe) et empêcher les nuages de pluie de parvenir dans la région (du Moyen-Orient) notamment en Iran", a-t-il affirmé.

Les dirigeants iraniens accusent quotidiennement les pays occidentaux, Etats-Unis en tête, de multiples "complots" pour affaiblir leur pays, qu'il s'agisse de perturber son économie, son développement scientifique, son unité, son indépendance, son système politique, sa culture ou ses relations internationales.

Publicité clickBoxBanner