International

L'ouragan Michael, qui a dévasté le nord-ouest de la Floride mercredi, a fait un mort, ont annoncé les autorités locales à l'AFP, premier décès enregistré depuis le passage de cette violente tempête. 

Le phénomène climatique a en outre forcé le Pentagone à déplacer le centre de contrôle assurant la sécurité aérienne des Etats-Unis. Les autorités du comté de Gadsden, à plusieurs kilomètres des côtes, ont signalé "un mort lié à l'ouragan", en précisant que ce décès était dû à une chute d'arbre.

Le Pentagone a décidé de déplacer le centre de contrôle assurant la sécurité aérienne des Etats-Unis, car il est situé sur une base militaire proche de Panama City, la petite ville de Floride frappée de plein fouet par les vents violents.

La base aérienne de Tindall, située à une vingtaine de kilomètres de Panama City, a été évacuée face à l'avancée du puissant ouragan, a indiqué à la presse le général Terrence J. O'Shaughnessy, qui dirige le commandement américain pour l'Amérique du Nord (Northcom).

Le centre de commandement et de contrôle pour le territoire continental américain, les îles Vierge et Porto-Rico (CONR), a été déplacé mardi soir sur une autre base aérienne, a précisé le général au cours d'un point de presse.