International

Une mission égypto-française a découvert l'un des plus vieux villages du Delta du Nil, datant du Néolithique (ou l'âge de la pierre nouvelle), a annoncé le ministère égyptien des Antiquités. Cette découverte archéologique a été réalisée "lors de fouilles à Tel Samara, dans le gouvernorat de Dakahlia" (nord-est), a précisé le ministère dans un communiqué diffusé dimanche. "De tels édifices, datant de cette époque (4.200-2.900 av. J.C.), n'étaient pas connus dans cette région", s'est félicité le chef du département des Antiquités au ministère, Ayman al-Achmawi. Le village de Saïs, dans le gouvernorat de Gharbia, est "la seule" découverte semblable dans la région à ce jour, a-t-il précisé.

Les fouilles ont également permis de découvrir nombreux silos de stockage contenant des quantités abondantes d'os d'animaux et de résidus végétaux, ainsi que de la poterie et des outils en pierre, selon le ministère.

Ces découvertes "confirment la présence de communautés stables dans les zones humides du Delta depuis le cinquième millénaire av. J.C.", a expliqué Frédéric Geyau, chef de la mission. Les travaux menés sur le site de Tel Samara depuis 2015 ont offert "une occasion unique d'en savoir davantage sur les communautés préhistoriques qui vivaient dans le Delta des milliers d'années avant la période thinite", a-t-il ajouté.

La période thinite correspond aux premières dynasties pharaoniques (environ 3.000 av. J.C.).