International Deux membres du conseil municipal de Raqqa se souviennent très bien des djihadistes belges qui terrorisaient leur ville. L’un d’eux, surnommé "Abou Souleiman", aurait été l’un des principaux bourreaux de Daech. Un dossier inconnu des services belges. Deux femmes ont aussi officié dans la police religieuse.