International Après la crise économique, l’arrivée de milliers de migrants sur le continent européen, la victoire du Brexit au référendum britannique, la montée des partis eurosceptiques aux quatre coins du Vieux Continent, l’on aurait pu croire que l’Union n’a plus la cote auprès de ses citoyens. Mais s’ils attendent des réponses aux (nombreux) défis européens, 60 % d’entre eux considèrent l’adhésion de leur pays à l’UE comme une bonne chose, selon l’Eurobaromètre du Parlement européen publié ce mercredi.

Reste que cette tendance risque de ne pas durer ad vitam aeternam.

(...)