International L’ambiguïté entretenue par Donald Trump quant à la fermeté de l’engagement américain dans le cadre de l’Otan, le refroidissement des relations avec la Russie et l’instabilité de son voisinage proche-oriental ont poussé l’Union européenne a décidé de s’investir davantage dans les questions de défense. L’Union a relancé, en fin 2017, une idée qui dormait dans les tiroirs depuis 2001.