International Via Min Ajliki, 5 000 Marocains sont sortis de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Les premiers résultats de ce programme de coopération au développement sont encourageants pour l’Apefe (Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger).
Cet organisme, qui dépend de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie pour les structures, et du fédéral pour le financement - ce sont les joies institutionnelles belges -, a lancé en 2013 un programme qui vise le développement de l’entreprenariat féminin. "Notre rôle est surtout de mettre en réseau les différents partenaires qui prennent part au projet", explique le responsable du bureau Apefe à Rabat, Benoît Stievenart.
(...)