International

Réceptions et entretiens bilatéraux s'enchaînent ces jours-ci en vue du vote des Nations Unies sur les candidatures au Conseil de Sécurité. 

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, se trouve à New York pour l'événement et espère récolter le plus de voix possible afin d'assurer l'assise la plus large possible au mandat belge. Le vote aura lieu vendredi. La Belgique espère décrocher un siège de membre non permanent du Conseil de sécurité pour la période 2019-2020 dans le groupe des pays d'Europe occidentale. L'issue est acquise puisqu'il y a deux sièges à pourvoir et deux candidats: l'Allemagne et la Belgique. La seule interrogation réside dans le nombre de voix des autres Etats qui seront récoltées.

Le ministre s'entretiendra notamment avec les ambassadeurs américains et russes au Conseil de sécurité: Nikki Haley et Vassily Nebenzia.