La Belgique réclamait un djihadiste mais la Turquie l'a livré à... l'Etat islamique

BELGA Publié le - Mis à jour le

International

Yassine Lachiri, un Belge condamné à 20 ans de prison pour terrorisme fin juillet à Bruxelles, a été livré à l'État islamique (EI) par la Turquie contre des otages, rapportent les titres Sudpresse jeudi.

Le parquet fédéral ne confirme pas l'échange, mais indique avoir eu des informations dans ce sens. La Belgique réclamait son extradition depuis un an. Yassine Lachiri, réputé proche du coordinateur des attentats perpétrés à Paris le 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud, a été arrêté à Mersin (Turquie) en mars 2015. Il exfiltrait alors Julie B. des territoires sous le contrôle de l'EI. Cette Belge s'était éprise du djihadiste via internet avant de le rejoindre en Syrie.

Condamné par défaut à vingt ans de prison le 29 juillet 2015 par le tribunal correctionnel de Bruxelles dans le cadre du procès d'une filière djihadiste, Yassine Lachiri faisait l'objet d'une demande d'extradition de la part de la Belgique depuis l'annonce de son arrestation en Belgique.

Selon les informations de Sudpresse, le terroriste, qui officiait en tant qu'artificier au sein de l'EI, aurait été échangé par la Turquie contre plusieurs otages.

Le parquet fédéral ne confirme pas l'opération mais indique avoir reçu des éléments allant dans ce sens.

Ci-dessous, deux portraits de Yassine Lachiri :