International L'armée chinoise teste actuellement ce qui pourrait devenir l'arme navale la plus puissante au monde, rapporte CNBC.

Les services de renseignements américains prétendent que les Chinois seraient en train de créer un canon électrique à puissance électromagnétique, qui serait opérationnel d'ici 2025.

Contrairement aux canons classiques qui utilisent de la poudre pour propulser leurs obus, les canons électriques utilisent de l'énergie électromagnétique. La circulation d'un puissant courant électrique combiné à un champ magnétique entre deux rails parallèles conducteurs d'électricité permet la propulsion des obus.

Ce genre de canon suscite l'intérêt des armées russe, iranienne et américaine, et ce depuis plusieurs années déjà.

La marine américaine développe de telles armes depuis 2005, mais son canon électrique ne sera pas opérationnel avant plusieurs années.


Une performance technologique pas encore égalée

Cette arme a un avantage certain: sa rentabilité. En effet, le missile tiré du canon peut atteindre une cible située à 200 km en à peine 90 secondes.

Selon les agences américaines, chaque munition du canon coûterait entre 25 et 50.000 dollars, contre 1,2 million pour un seul missile de croisière américain Tomahawk.

Des sources anonymes évoquent que le missile avait déjà été aperçu en 2011, et que les phases de test avaient déjà débuté en 2014. Entre 2015 et 2017, des sophistications auraient été apportées pour augmenter la portée de tir du canon. Fin 2017, le canon a pu être armé sur un navire de guerre, une prouesse technologique qu'aucune nation n'avait jusqu'ici pu accomplir.

L'accélération du développement de l'arme navale intervient peu après le récent déploiement par l'armée chinoise d'un système de missiles pour renforcer ses avant-postes en mer de Chine.

Autrefois, la Chine était dépendante de l'arsenal militaire de l'URSS, mais ses investissements pour moderniser son armée la positionnent comme un acteur international majeur. La Chine dispose d'ailleurs de deux porte-avions, soit le total le plus élevé derrière les États-Unis (11).