International Pékin a vivement rejeté les critiques sur sa politique de répression massive des Ouïghours au Xinjiang.

La programmation, ce mardi à Genève, de l’évaluation par les États membres de l’Onu du respect des droits de l’homme en Chine tombait à pic, alors que s’accumulent les preuves de la répression massive et de la détention de centaines de milliers d’Ouïghours dans des camps de rééducation au Xinjiang.

(...)