International

La Corée du Nord a indiqué vendredi qu'elle était toujours ouverte au dialogue avec les Etats-Unis malgré la décision du président américain Donald Trump d'annuler la rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, une décision "extrêmement regrettable" selon Pyongyang.

"Nous réitérons aux Etats-Unis notre détermination à nous asseoir face à face, à tout moment et de quelque manière que ce soit, pour résoudre le problème", a déclaré Kim Kye Gwan, le premier vice-ministre des Affaires étrangères nord-coréen, dans un communiqué publié par l'agence officielle KCNA et également relayé par l'agence sud-coréenne Yonhap.

"L'annonce abrupte de l'annulation de la rencontre est inattendue pour nous et nous ne pouvons que la qualifier d'extrêmement regrettable", a-t-il ajouté.