International Condamné à 9 ans de prison en première instance, l’ex-Président était jugé en appel mercredi. Les juges ont confirmé sa condamnation à l’unanimité et ont alourdi sa peine d’un tiers. Il ne devrait pas être candidat à la présidence aux élections d’octobre prochain. Huit autres dossiers sont ouverts.