International

La Maison Blanche a évoqué mercredi une possible rencontre de Donald Trump avec le pape François à l'occasion de la visite du président américain fin mai en Italie, tout en soulignant que rien n'était arrêté.

"Nous prendrons contact avec le Vatican pour voir si une audience avec le pape peut être organisée", a déclaré Sean Spicer, porte-parole de l'exécutif américain, précisant que M. Trump serait "honoré" d'une telle rencontre.

Le président américain a prévu de participer au sommet des dirigeants des pays du G7 qui aura lieu les 26 et 27 mai à Taormina, en Sicile. Il se rendra, avant ce rendez-vous, au sommet de l'Otan à Bruxelles.

Le pape François et Donald Trump, alors candidat à la primaire républicaine, avaient eu un très vif échange, par médias interposés, en février 2016.

"Une personne qui veut construire des murs et non des ponts n'est pas chrétienne", avait lancé le pape dans l'avion qui le ramenait du Mexique, provoquant une réaction courroucée du magnat de l'immobilier qui s'était insurgé qu'un leader religieux "mette en doute la foi d'une personne".

Donald Trump avait déjà critiqué le pape par le passé, jugeant qu'il ne comprenait pas les problèmes des Etats-Unis.

Lors de la prestation de serment de Donald Trump, le 20 janvier, le pape François avait prié pour que ses décisions soient "guidées par les riches valeurs spirituelles et éthiques" du peuple américain, avec une "préoccupation pour les pauvres et les exclus".