International

Sept électeurs américains sur dix estiment que l'attitude de Donald Trump, entré dans le Bureau Oval fin janvier, "n'est pas ce qui est attendu d'un président", rapporte vendredi le site d'information politique Politico, sur base d'un sondage mené par l'université George Washington. Selon ce sondage, 68% des électeurs enregistrés estiment que les actions et la rhétorique de Donald Trump pourraient "accidentellement impliquer" les Etats-Unis "dans un conflit international", contre 29% qui pensent l'inverse.

Ce sondage a été réalisé entre le 13 et le 17 août, après la réaction controversée du président aux événements violents à caractère raciaux qui ont dégénérés à Charlottesville, faisant un mort.

L'enquête, auprès d'un millier d'électeurs, indique que 42% des répondants approuvent à ce jour le bilan des actions du nouveau président, contre 55% qui les désapprouvent. En outre près d'un sondé sur deux (56%) jugent que Donald Trump n'a pas été un bon président, contre 39% qui estiment qu'il l'a bien été.

La proportion des électeurs ayant une opinion favorable envers Donald Trump est de 41% contre 56% qui ont une opinion défavorable du milliardaire new-yorkais.

La marge d'erreur du sondage est de 3,1 points de pourcentage.