International Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a avoué mercredi avoir tué la petite Maëlys et a fourni aux enquêteurs les indications qui ont permis de retrouver des restes de la fillette à l'issue de difficiles recherches dans la montagne enneigée.

La mère de la petite fille a réagi dans la foulée sur Facebook regrettant qu'il ait fallu "attendre 5 mois pour que ce monstre parle enfin". "Maëlys va te hanter nuits et jours dans ta prison", écrit-elle sur le réseau social alors que son avocat refusait de fournir une réaction officielle des parents aux journalistes. "Maëlys avait la vie devant elle, tu nous l'as arrachée. On ne la verra plus jamais à cause de toi".

"Je n'ai pas pu te protéger de ce prédateur et cette culpabilité me poursuivra encore longtemps", continue la maman à la fois en colère et dévastée par le chagrin. "Maëlys, tu es si belle, si souriante. Tu es ma merveille, mon rayon de soleil et tu seras toujours dans mon coeur".

"Que Justice soit faite et que plus jamais un enfant ne subisse de tels actes. Ton combat, on le mènera jusqu'au bout ma princesse", conclut-elle comme une promesse.

Pour rappel, la fillette de 8 ans avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

© ipm